Livre (Haute école de travail social – Genève) | Langage et savoir-faire (Stroumza & Messmer, 2016)

Vient de paraître

___________

Stroumza, K. & Messmer, H. eds., 2016. Langage et savoir-faire: Des pratiques professionnelles du travail social et de la santé passées à la loupe, Genève: IES – Haute école de travail social.
__

Langage et savoir faire - Des pratiques professionnelles du travail social

Sommaire

Kim Stroumza – Introduction

Patrick Rousseau – Les écrits professionnels dans le champ du travail social. Objets et outils de la recherche ;

Heinz Messmer, Fabienne Rotzetter – Analyse conversationnelle dans le travail social. Fondements, état de la recherche, champs d’application ;

Esther González-Martínez, Vassiliki Markaki, Fanny Bovey – « Demandes régime dernière minute » lors de conversations téléphoniques infirmière-diététicienne ;

Antoine Auchlin – L’expérience du discours : comment et pourquoi y accrocher son attention ?

Nathalie Ilic – L’expérience en discours. Médiation écrite dans la recherche clinique ;

Kim Stroumza – Le langage dans l’activité du travailleur social : technique d’influence et outil d’analyse ;

Roland Becker-Lenz – Les textes comme accès à la réalité : l’herméneutique objective dans la recherche et la pratique du travail social.

______________________

Résumé

Dans les champs du travail social et de la santé, la relation au langage est profondément ambivalente et source de multiples tensions. D’une part, les professionnels sont poussés à expliciter ce qu’ils font, à rendre des comptes, à traduire dans une forme verbale standardisée la finesse de leurs pratiques, d’autre part, le langage se trouve au coeur des phénomènes d’empathie, d’écoute et de création de liens que les professionnels considèrent comme constitutifs de leurs pratiques.

Les connaissances du champ de la linguistique sont convoquées ici afin d’analyser et de montrer – à un public toutefois non spécialiste – comment le langage en activité contribue au déploiement des savoir-faire professionnels. Aborder l’exercice des pratiques professionnelles à partir du langage permet de rendre visibles ou sensibles des processus centraux pour celles-ci (pouvoir, discrimination, empathie, reconnaissance, vulnérabilité, diagnostic…) au-delà d’un lieu psychique interne (résonnance, ressenti), au-delà d’un lieu externe à la pratique (contexte institutionnel, déterminismes sociaux, propriétés de la personnalité). A travers cet ouvrage, l’analyse linguistique voudrait offrir davantage de pouvoir d’agir aux professionnels et aux étudiants.


Michel G. J. Binet

Professeur à l'ESECS-IPP (Escola Superior de Educação e de Ciências Sociais do Instituto Politécnico de Portalegre) et à l’ISSSL-ULL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada de Lisboa) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de la Conversation - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social - Coordinateur du Conseil Scientifique de la CERCIMA

More Posts

Deixar uma resposta

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *