Comment généralise-t-on ? (Cefaï, 2012)

«Le soin apporté aux personnes à la rue n’est pas seulement affaire de conscience personnelle ou de relation interpersonnelle. Il est distribué entre les opérations coordonnées d’une multiplicité d’acteurs, incorporé à des arrangements situationnels faits d’objets, de procédures et de règlements, soutenu par différents dispositifs techniques, juridiques ou organisationnels et, au-delà, porté par des politiques publiques. Il est tendu entre les injonctions d’un double point de vue. Premier point: en mettant en évidence la part souvent invisible et « inestimable » du travail des intervenants de l’urgence sociale, bénévoles ou professionnels, difficilement codifiables dans les grilles d’analyse ou dans les cursus de formation, il contribue à faire reconnaître le travail accompli sur le terrain et à améliorer les normes de qualité des soins. (…) [Deuxième point,] la politique sociale, adressée au public des sans-abri, doit être étudiée d’en bas, en convergence avec les recherches de science politique sur l’État au concret ou en action» (Cefaï, 2012: 52-3).

Cefaï, D., 2012. Comment généralise-t-on ? Chronique d’une ethnographie de l’urgence sociale. In E. Désveaux & M. Fornel (de), eds. Faire des sciences sociales: Généraliser. Paris: EHESS, pp. 31–57.

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts


OpenEdition sugere que esta publicação seja citada da seguinte forma:
Michel G. J. Binet (24 de Agosto de 2015). Comment généralise-t-on ? (Cefaï, 2012). Lab•FEACC. Recuperado em 13 de Julho de 2024 de https://doi.org/10.58079/oy2g


Deixe um comentário

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Este site utiliza o Akismet para reduzir spam. Fica a saber como são processados os dados dos comentários.