Dernière publication : La co-enquête microethnographique : Un moteur de la scientifisation du travail social (Binet, Rullac & Pinto)

«La science du travail social est, selon l’expression heureuse d’Isabel Passarinho, assistante sociale, une science d’acteurs et non pas seulement d’auteurs de communications et de publications. Les produits de la recherche en travail social ne se réduisent pas à des publications ; ils se lisent et s’évaluent en première et en dernière instances sur les terrains de l’action professionnelle, au plus proche des pratiques voire au coeur de celles-ci. Considérées selon une perspective ethnométhodologique attachée à décrire la cognition située dans la conduite du travail, les pratiques s’avèrent constituer des micromilieux favorables à la poursuite de ce que nous avons proposé d’appeler une scientifisation située du travail social en train de se faire (Binet, 2016). Les liens co-constitutifs unissant le sujet agissant et le sujet connaissant sont à la fois au centre du paradigme scientifique de la recherche en travail social (Rullac 2014/5, p.164) et au centre des études ethnométhodologiques» (Binet, Rullac & Pinto, 2020: 173-174).

________________

BINET, Michel; RULLAC, Stéphane; PINTO, Tânia – La co-enquête microethnographique : Un moteur de la scientifisation du travail social. Intervenção Social. 55/56 (2020) 167–200.

Lien | http://revistas.lis.ulusiada.pt/index.php/is/article/view/3052/3724


Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-ULL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada de Lisboa) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts


Deixe uma resposta

O seu endereço de email não será publicado.

Este site utiliza o Akismet para reduzir spam. Fica a saber como são processados os dados dos comentários.