Arquivo da Categoria: Artigos

Michel Binet (Lab-FEACC) : Les apports de l’Analyse Conversationnelle dans l’étude des métiers-en-actes et des processus de professionnalisation, à la lumière de la recherche en travail social | Invitation à participer à la Réunion du Thème 2 du CIRNEF du Mardi 23 janvier 2024

 

Réunion interne | THÈME 2
Mardi 23 janvier 2024 | 9h30, Salle F 207

Rencontre autour de l’Analyse Conversationnelle et de ses apports dans l’étude des métiers-en-actes et des processus de professionnalisation, à la lumière de la recherche en travail social – Michel Binet


  • Introduction par Richard Wittorski et de Éric Saillot (5/10 minutes)
  • Temps de présentation de Michel Binet : 45 minutes à 1h maxi
  • Temps de réaction-discussion avec 2 collègues du thème 2 : Magali et Eric (30 minutes) à partir de 2 questions de base :

1) Quel écho cette présentation fait-elle avec les travaux, objets et/ou perspectives du thème 2 ?

2) Quel écho avec vos propres travaux et préoccupations scientifiques ?

  • Temps de réaction de Michel Binet (10 minutes)
  • Temps d’échange avec la salle (autres collègues présents) (20/30 minutes)

Prezi 1 | Link

Prezi 2 | Link

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Coord. de um Dossiê temático da Revista Eletrônica de Comunicação, Informação e Inovação em Saúde (Reciis) – (v. 18, n. 2) abr./jun. 2024 | « Cuidados-em-interação: práticas, saberes e reflexividade na saúde » (coord. Marcia Rodrigues Lisboa & Michel Binet)

A Revista Eletrônica de Comunicação, Informação e Inovação em Saúde (Reciis) é editada, desde 2007, pelo Instituto de Comunicação e Informação Científica e Tecnológica em Saúde (Icict) da Fundação Oswaldo Cruz (Fiocruz).


(…)

Este dossiê, cujo título mobiliza o conceito de cuidados-em-interação, aborda os cuidados em saúde numa perspectiva interacionista (Ostermann; Meneghel, 2012), com particular interesse por pesquisas de enfoque multimodal, capazes de articular, num trabalho descritivo finamente detalhado, os estudos da fala e do corpo (Mondada, 2018).

A expressão cuidados-em-interação é gerada por uma matriz usual em Análise da Conversa Etnometodológica (ACE) (Loder; Jung, 2008), corrente investigativa oriunda da sociologia norte-americana, derivada da Etnometodologia de Garfinkel, que tem sido acolhida mundialmente em múltiplas áreas disciplinares (Watson; Gastaldo, 2015); e que nos últimos dez anos traz como objeto de estudo a-fala-e-o-corpo-em-interação.

Guiadas pelos dados (Data driven), as análises podem mobilizar e articular outras correntes teóricas, que incidem sobre uma multiplicidade de objetos e de fenômenos: a polifonia e o dialogismo bakhtiniano; a análise austiniana dos atos de linguagem; o face work goffmaniano e a polidez; as pistas de contextualização de natureza prosódica; as justificações e a teoria da argumentação na língua; etc.

(…)

Marcia Rogrigues Lisboa, Fundação Oswaldo Cruz – Lab-FEACC
Michel Binet, ISSSL-UL – Lab-FEACC


Prazo de submissão : até 20 de fevereiro de 2024.


Texto completo da Chamada : Link

Instruções aos autores | Link


Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Participation en qualité de chercheurs invités aux Journées scientifiques VIVRA / ECRIRE « 3-Les aspects méthodologiques et épistémologiques de l’étude des compétences mises en acte dans l’activité concrète », Genève, 30-31 Octobre 2023

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

FILLIETTAZ, Laurent – Identifier et développer des compétences interactionnelles dans le travail d’accompagnement : les apports de la méthodologie de l’analyse collective des interactions. In Journées scientifiques ECRIRE (org. Nathalie Muller Mirza, Vittoria Cesari Lusso & Antonio Iannaccone) : 3.Les aspects méthodologiques et épistémologiques de l’étude des compétences mises en acte dans l’activité concrète. Villa Boninchi (Genève) : Université de Genève, 31 oct. 2023

Laurent Filliettaz [Cliquer pour agrandir]

Résumé | L’objectif de cette contribution est de présenter et de discuter une méthodologie de formation et de recherche, l’analyse collective des interactions, et d’en questionner les spécificités et les apports possibles pour le développement de compétences d’interaction dans le champ de l’accompagnement en formation. Depuis une dizaine d’années environ, se sont développées dans le champ de la formation des adultes des démarches de formation, inspirées des principes de l’analyse des interactions, et qui placent au centre de l’attention le travail en tant qu’accomplissement collectif (Filliettaz et al., 2021). L’analyse des interactions consiste en un dispositif à la fois collaboratif et collectif, dans lequel un ou plusieurs chercheurs endossent un rôle de formateur pour accompagner une analyse collective de données audio-vidéo documentant le travail effectué dans sa dimension communicationnelle et langagière (Filliettaz, 2022 ; Trébert & Durand, 2019).

Dans cette communication, nous nous proposons d’examiner comment ce dispositif de formation par l’analyse des interactions a été mis en œuvre dans un contexte particulier, celui de la formation continue d’éducateurs spécialisés actifs dans le champ du handicap. A partir d’une analyse des traces enregistrées de séquences de co-analyse impliquant les « personnes ressources » en interaction avec les éducateurs accompagnés, nous nous appliquerons à montrer comment le dispositif de l’analyse collective des interactions permet aux participants de s’orienter vers la part interactionnelle de leur travail d’accompagnement.

En particulier, nous nous centrerons sur le repérage par les participants d’une compétence interactionnelle spécifique, celle qui consiste à accomplir des pratiques corporellement incarnées dans les entretiens d’accompagnement. A partir du repérage de conduites gestuelles, de regards et d’orientations corporelles, le groupe s’oriente collectivement dans un processus d’enquête portant sur la nature « multimodale » de pratiques d’accompagnement, ne réduisant pas l’interaction avec les professionnels à un simple échange verbal. Cette orientation vers la dimension matérielle et incarnée de l’interaction devient pour la démarche de recherche conduite l’indice d’un effet du dispositif de formation sur le développement d’une compétence d’interaction (Filliettaz & Zogmal, 2021).

Laurent Filliettaz [Cliquer pour agrandir]

MAHMOUD, Marwa – « Compétences » et entretien narrativo-explicitatif : réflexions autour de bases théoriques. In Journées scientifiques ECRIRE (org. Nathalie Muller Mirza, Vittoria Cesari Lusso & Antonio Iannaccone) : 3.Les aspects méthodologiques et épistémologiques de l’étude des compétences mises en acte dans l’activité concrète. Villa Boninchi (Genève) : Université de Genève, 31 oct. 2023

Marwa Mahmoud [Cliquer pour agrandir]

BINET, Michel; JONDEAU, Claire – Formalisation conjointe des compétences incorporées dans l’action située. Co-analyse  conversationnelle et explicitante en autoconfrontation. In Journées scientifiques ECRIRE (org. Nathalie Muller Mirza, Vittoria Cesari Lusso & Antonio Iannaccone) : 3.Les aspects méthodologiques et épistémologiques de l’étude des compétences mises en acte dans l’activité concrète. Villa Boninchi (Genève) : Université de Genève, 31 oct. 2023

Binet & Jondeau [Cliquer pour agrandir]

Résumé | Les activités que nous réalisons, de façon répétée et sur un temps long, dans les cadres interactionnels de notre vie sociale et professionnelle incorporent des compétences que nous maîtrisons dans le cours de l’action, sur un mode pratique plus que métadiscursif : je sais faire sans nécessairement savoir dire, savoir pointer et décrire verbalement les micro-savoirs d’action située qui sont à la base de mes compétences.

Constituer ces savoirs incorporés, largement ignorés comme tels par l’acteur lui-même, car fonctionnant à son insu, en objet d’étude, est un défi pour les chercheur-e-s en sciences sociales et humaines.

Les études de corpus d’enregistrements menées en analyse de conversation (AC) témoignent de la portée et de l’heuristicité des analyses finement détaillées rendues possible par de multiples réécoutes. Les travaux de recherche mobilisant les techniques d’explicitation ouvrent la possibilité d’explorer les activités mentales des sujets dans le cours de l’activité interactionnelle. Le couplage de l’AC et de techniques d’entretien issues de l’Entretien d’Explicitation (EdE) lors d’entretiens d’autoconfrontation permet de compléter les descriptions en troisième personne de l’AC par des descriptions en première personne, qui offrent un accès plus complet aux vécus subjectifs des acteurs.

La co-recherche praticienne que nous menons depuis 2019 à l’ADAC, association prestataire de services d’interventions dans le conseil en économie sociale familiale et organisme de formation, qui a généré deux corpus, l’un d’enregistrements d’entretiens d’accompagnement social, l’autre d’enregistrements de sa co-analyse conversationnelle et explicitante avec les praticiennes-chercheures de l’équipe, lors de sessions d’autoconfrontation, sera le principal support de notre exposé. Tout en contribuant à une formalisation conjointe, par une voie descriptive, des savoirs d’action située des conseillères, maintenues en position d’autorité épistémique, le dispositif de co-analyse mis en place produit chez celles-ci des effets de (re)connaissance et de prise de conscience de leurs propres microsavoirs incorporés dans leurs pratiques.

[Cliquer pour agrandir]

Journées scientifiques ECRIE (Genève, 30-31 Oct. 2023) [Cliquer pour agrandir]

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Lundi 16 Octobre 2023 | Nouvelle Journée ESF-Lab (ADAC) : Deux Sessions en ligne de co-analyse conversationnelle et explicitante par allo/auto-confrontation

Dans le cadre de son instance dédiée à la Recherche praticienne, l’ESF-Lab, l’ADAC va promouvoir une nouvelle Journée de Co-Recherche, partie intégrante du Projet CEA-CESF.

Qinze Conseillères en Économie Sociale Familiale, distribuées en deux groupes, vont participer en qualité de co-cheurcheures à deux Sessions en ligne de Co-Analyse Conversationnelle et Explicitante (CACE) par allo/auto-confrontation.

Objectifs :

À partir du dispositif de co-recherche du programme CEA-CESF réalisé entre 2020 et 2022, outiller les participantes dans leur posture de praticienne-réflexive à partir d’un regard micro-analytique sur la pratique d’entretien d’accompagnement social ESF.

Le micro-observatoire et micro-laboratoire ESF-Lab, cadre secondaire, se concrétise sous la forme de pratiques d’autoconfrontation avec des traces de ses propres activités ou de celles de ses pairs, qui rendent possible un travail accompagné d’auto-description, d’auto-explicitation et d’auto-analyse de ses pratiques, qui met en visibilité les savoirs mobilisés et construits dans l’action professionnelle.

Desenho : David Monteiro

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Brève Introduction de l’AC dans la formation d’EJE | IFRASS, Vendredi 08/09/2023, 13h30-17h, Michel Binet

Cours magistral


Observer et décrire des comportements interactionnels

les apports de l’Analyse Conversationnelle ethnométhodologique


Cours programmé en collaboration avec Yoann Grima, IFRASS / Lab-FEACC.


Introduction de l’AC dans la formation de travailleurs sociaux (DEEJE) [Cliquer pour agrandir]

Les référentiels de la formation définissent un profil de multicompétences, que l’AC peut aider à acquérir et à consolider.

Alignement de l’AC sur les compétences qui sont au coeur de la formation [Cliquer pour agrandir]


Généralisation grammaticale au coeur du langage ordinaire : une épistémologie-en-acte qui s’ignore (le plus souvent)

+

Montée en généralité par induction
dans la recherche qualitative

Cette / une / la file d’attente : l’ordre interactionnel, constitutif de toute file d’attente, est observable dans chaque file d’attente, et, par conséquent, formalisable à partir de l’observation et de la description détaillée d’une file d’attente en particulier, située avec précision dans le temps et dans l’espace, au point de devenir spécifiquement cette file d’attente et aucune autre (ethnométhodologie : concept de respécification). C’est en étudiant de façon très détaillée cette file d’attente que le chercheur produit des savoirs de portée générale sur les ou la file d’attente.
Loin de s’opposer, la méthode idiographique (étude très détaillée d’un cas saisi dans sa singularité) peut être mise au service de la méthode nomothétique (formalisation de l’ordre constitutif d’une classe d’évènements interactionnels. Ex. la classe des files d’attente).

Lien : Vidéo d’une file d’attente (données probablement générées par simulation, utilisées à des fins didactiques)

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

GIS Hybrida-IS : Cartographie du Réseau de recherche | 19/04/2023, Online/Lisboa, Journée de Pré-Congrès (7-CISS)

Agrupamento dito de interesse científico (GIS – Groupement d’Intérêt Scientifique) de 24 equipas de investigadores, pertencentes a uma rede mista de Universidades, Altas Escolas e Estabelecimentos de Formação de Travailleurs Sociaux (EFTS), franceses e estrangeiros (Alemanha, Bélgica, Québec, Portugal e Suíça), que, juntas, totalizam cerca de 90 investigadores, o GIS-Hybrida-IS está a desenvolver um trabalho autocentrado de mapeamento da sua própria rede de investigadores, com o suporte de uma ferramenta digital de cartografia : uMap.

O objetivo principal deste trabalho de automapeamento consiste em consolidar o pano de fundo de conhecimentos mútuos das equipas e dos investigadores pertencentes à rede. Com efeito, este pano de fundo desempenha um papel muito importante na dinamização das colaborações e das cooperações no seio da rede.

GIS-Hybrida-IS escolheu o Pré-Congresso do 7-CISS para realizar, a partir de Lisboa, um Encontro em formato híbrido, em torno de um programa de visitas do mapa da rede, guiadas por um representante das respetivas equipas, entretanto mapeadas.

 

Ver em ecrã total

Trata-se de um Encontro interno, dos membros da rede, que decorrerá em língua francesa, mas que, no entanto, será realizado de porta aberta, para permitir a investigadores e profissionais não pertencentes à rede, interessados em saber mais sobre a mais importante rede investigativa mista francesa da área do Serviço Social, de acompanhar as visitas guiadas.

Interdisciplinar e internacional, a rede de investigação formada pelo GIS-Hybrida-IS assenta num projeto científico, que define dois principais eixos investigativos: a análise da «profissão-em-ato» e o estudo das «dinâmicas de profissionalização».

Centro Lusíada de Investigação em Serviço Social e Intervenção Social (CLISSIS), pelo fato de acolher no seu seio um grupo de investigação especializado em Análise Conversacional, abordagem analítica muito heurística e pertinente para a Analyse des métiers-en-actes et des actes de métier, é membro fundador do GIS-Hybrida-IS.


Programme (en heure française) : Cliquer ici

Para obter o link, enviar email : michel.binet@edu.ulusiada.pt

Para saber mais : Clicar aqui

 

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

O conceito de « Instituição total » (E. Goffman) | Aula Aberta, Prof. Michel Binet, 12/04/2023, 10h-11h / Reunião-Debate, 13/04/2023, 10h30-12h

Encontros Olhares sobre a Deficiência
Intervenção, investigação e formação em rede

Encontro 2023 (2ª Ed.) | Desinstitucionalizar as instituições ? Autoquestionamento e co-diagnóstico

2ª, dia 19 de Junho de 2023


PRÉ-ENCONTRO | 1 – AULA ABERTA

→ 4ª, dia 12 de Abril de 2023 ←

10h00-10h50     Aula aberta

O conceito de « Instituição total » (Goffman) : uma introdução

Docente : Prof. Doutor Michel Binet (ISSSL-ULL)
Curso : Licenciatura em Serviço Social
Unidade Curricular : Estruturas e Interação Social (2º Ano Curricular)
Regime : presencial (Sala 3F) e distancial (plataforma Zoom)


PRÉ-ENCONTRO | 2 – REUNIÃO-DEBATE

→ 5ª, dia 13 de Abril de 2023 ←

10h30-12h00     Reunião-debate interna – FENACERCI

Reflexão sobre o seu funcionamento institucional à luz do conceito de « Instituição total »

Dinamização
Michel Binet (ISSSL-ULL)
Joaquim Pequicho & Sara Neto (FENACERCI)

Participantes : Membros da FENACERCI e das suas associadas
Regime : distancial (plataforma Zoom)


Sumário da Aula aberta

Muitos discursos dirigidos hoje contra as instituições que prestam serviços educativos e sociais na área da deficiência assentam em visões críticas dos funcionamentos institucionais informadas pelo conceito sociológico de « Instituição total ». Assim, muitas tomadas de posição e muitos Apelos em favor de uma política de « desinstitucionalização » na área da deficiência impõem ao debate público uma problematização insuficientemente explicitada e questionada, que propaga uma visão negativa das instituições integrantes do Movimento CERCI, que mais contribuiu para promover, no Portugal democrático do pós-25 de Abril, políticas e respostas sociais que garantem o bem-estar e os direitos das pessoas com deficiência e das suas famílias.

Para enfrentar estes discursos, é imperioso regressar a uma das suas principais fontes, a saber, o livro intitulado Asylums, da autoria do sociólogo norte-americano Erving Goffman, publicado em 1961, considerado, com razão, como um dos grandes clássicos da sociologia.

A posição defendida pelo docente consistirá em argumentar que seria vão e perigoso, do ponto de vista dos valores que norteiam as ações do Movimento CERCI e do Serviço Social, de pretender rejeitar e ignorar a obra, sempre atuante, de Erving Goffman, por ser demasiado incómoda.

O caminho sugerido é mais exigente : aprender a se auto-observar e auto-questionar não contra Goffman, mas, sim, com Goffman, à luz do seu conceito de « Instituição total ».

Uma tal démarche permitiria de realizar e de fundamentar três descobertas :

  • Aprendentes, reflexivas e autocríticas, as organizações do Movimento CERCI, associadas no seio da FENACERCI, já promovem de longa data ações regulares de autoquestionamento e de ajustamento dos seus funcionamentos institucionais que são muito alinhadas com a perspetiva crítica desenvolvida por Goffman. Tal descoberta provoca uma inversão de quadro (reframing) : longe de constituir uma ameaça, a referência a Erving Goffman constitui uma oportunidade de valorização do trabalho de humanização assente num modelo de organização centrada na pessoa, levado a cabo, em graus variáveis e por modos diferentes, pela FENACERCI e as suas associadas ;
  • A descoberta anterior empodera a FENACERCI e as suas associadas, para enfrentar os discursos que perpetram ataques contra as instituições, baseadas numa compreensão incompleta e enviesada das orientações argumentativas decorrentes da obra de Erving Goffman. Bem compreendidas, as conclusões e ilações, sempre atuais, do estudo seminal de Goffman, não sustentam políticas de desmantelamento de instituições, que, abertas sobre a comunidade, souberam incrementar funcionamentos institucionais inclusivos e empoderadores, vocacionados a servir de modelos para muitas outras instituições ;
  • Afinal, a lista das instituições passíveis de serem interpeladas e questionadas à luz do conceito de « Instituição total» é muito mais extensa do que a sua instrumentalização, em certos debates, pode deixar transparecer. E, sendo assim, é de constatar que a FENACERCI e as suas associadas são mais avançadas do que outras instituições, na reapropriação de um olhar autovigilante de inspiração goffmaniana.

Michel Binet

Bibliografia

COMITÉ DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES – Lignes directrices pour la désinstitutionnalisation, y compris dans les situations d’urgence. Genève : Convention relative aux droits des personnes handicapées – ONU, 2022

GARNEAU, Stéphanie; NAMIAN, Dahlia (EDS.) – Erving Goffman et le travail social. Ottawa : Les Presses de l’Université d’Ottawa, 2017

GOFFMAN, Erving – Asylums : Essays on the Social Situation of Mental Patients and Other Inmates. New York : Anchor Books, 1961 ; Traduzido em português do Brasil : Manicômios, prisões e conventos (1961). São Paulo : Perspectiva, 1974


Vídeo da Aula : Clicar aqui


Clicar para ampliar

__ __

Clicar para ampliar

 

Prezi : Clicar aqui


 

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Lab•FEACC | Adoção de um novo nome

A nossa equipa decidiu adotar um novo nome, de modo a incorporar uma referência explícita (1) à Fenomenologia, que, com a Entrevista de Explicitação, se tornou outro importante quadro teórico das nossas atividades investigativas, e (2) ao seu funcionamento como Laboratório de inovação e de experimentação teórico-metodológica, no domínio da Análise das práticas e dos saberes profissionais.

Deste modo, o GEACC passou, em 2023, a se chamar, numa primeira etapa, G-FEACC, e, doravante, LabFEACC | Laboratório de Fenomenologia, Etnometodologia e Análise Conversacional da Clusividade social


Para saber mais sobre as razões de fundo que motivaram esta mudança de nome, visitar a página seguinte :  Link


Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Projet CEA-CESF | Paris, Jeudi 6 Octobre 2022 : Une Journée d’étude en milieu professionnel, avec des Ateliers de co-écoute et co-analyse

[Cliquer pour agrandir]
[Cliquer pour agrandir]

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Declaração de solidariedade com o Grupo de pesquisa Fala em Interação (FeI) e o Programa de Pós-Graduação em Linguística Aplicada da Unisinos !

Apanhados de surpresa com o anúncio de encerramentos de Programas de Pós-Graduação, em várias áreas das Ciências Sociais e Humanas, numa das mais importantes e prestigiadas universidades brasileiras, a Universidade do Vale do Rio dos Sinos (Unisinos), por motivos de sustentabilidade financeira, os membros do GEACC fazem questão de manifestar publicamente a sua solidariedade com @s colegas do Programa de Pós-Graduação em Linguística Aplicada e do Grupo de Pesquisa Fala em Interação (FeI), sublinhando e lamentando o impacto extremamente negativo desta decisão, numa área de investigação muito especializada, a Análise da Conversa Etnometodológica (ACE).

Grupo « Fala em Interação » – Unisinos

Impulsionada e liderada pela Profª. Doutora Ana Cristina Ostermann, a equipa docente e investigativa visada por esta decisão desempenhou um papel de liderança no desenvolvimento da ACE como área de investigação e de ensino no Brasil. Muito bem avaliado internamente, o Programa de Pós-Graduação em Linguística Aplicada da Unisinos desenvolveu uma agenda de eventos internacionais (várias edições do Congresso Internacional « Linguagem e Interação ») e envolveu-se, com muita energia e competência, na co-organização de Encontros nacionais de Análise da Conversa Etnometodológica (EnACE), que contribuíram e muito para a construção e a consolidação da ACE como área de investigação no Brasil.

Com a atividade de Ana Cristina Ostermann e da sua equipa, que tem ao seu crédito uma rica produção científica nacional e internacional, o Brasil se tornou a mais importante comunidade científica em ACE do mundo lusófono, trajetória científica reconhecida ao mais alto nível, como é testemunho disso a eleição de Ana Cristina Ostermann no cargo de Vice-Presidente da International Society for Conversation Analysis (ISCA).

O encerramento deste Programa de Pós-Graduação e o desmantelamento deste Grupo de pesquisa são, portanto, péssimas notícias para os investigadores que, à semelhança do GEACC, se empenham em desenvolver os estudos em ACE no domínio da lusofonia. A Unisinos estava a cumprir a sua missão e a sua razão de existir enquanto Universidade, ao acolher e dar suporte a essa brilhante equipa, de reconhecido mérito internacional.  Encerrar as portas deste prestigiado Programa de Pós-Graduação e deste Grupo de pesquisa, dinamizador de sessões de co-análise de dados conversacionais (Data Session) cativantes, é uma perda enorme, para a Unisinos, o Brasil, a lusofonia e a comunidade científica internacional.

Com imensa gratidão e total solidariedade.

Michel Binet, GEACC
Victor Braga, GEACC
Sandro Brincher, GEACC
Claire Jondeau, GEACC
David Monteiro, GEACC

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Dernière publication : La co-enquête microethnographique : Un moteur de la scientifisation du travail social (Binet, Rullac & Pinto)

«La science du travail social est, selon l’expression heureuse d’Isabel Passarinho, assistante sociale, une science d’acteurs et non pas seulement d’auteurs de communications et de publications. Les produits de la recherche en travail social ne se réduisent pas à des publications ; ils se lisent et s’évaluent en première et en dernière instances sur les terrains de l’action professionnelle, au plus proche des pratiques voire au coeur de celles-ci. Considérées selon une perspective ethnométhodologique attachée à décrire la cognition située dans la conduite du travail, les pratiques s’avèrent constituer des micromilieux favorables à la poursuite de ce que nous avons proposé d’appeler une scientifisation située du travail social en train de se faire (Binet, 2016). Les liens co-constitutifs unissant le sujet agissant et le sujet connaissant sont à la fois au centre du paradigme scientifique de la recherche en travail social (Rullac 2014/5, p.164) et au centre des études ethnométhodologiques» (Binet, Rullac & Pinto, 2020: 173-174).

________________

BINET, Michel; RULLAC, Stéphane; PINTO, Tânia – La co-enquête microethnographique : Un moteur de la scientifisation du travail social. Intervenção Social. 55/56 (2020) 167–200.

Lien | http://revistas.lis.ulusiada.pt/index.php/is/article/view/3052/3724


Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Dernière publication : Contribution du GEACC à l’ouvrage collectif dirigé par Patrick Lechaux, sur « Les défis de la formation des travailleurs sociaux »

Chapitre 13 | BINET, Michel; JONDEAU, Claire; en collaboration avec BALP, Laurie; BRÉANT, Célia; ROUYER-FESSARD, Adeline; SAURY, Nathalie – Apprendre à partir et sous le contrôle de ses propres pratiques en inter-formation continue par co-analyse de l’activité de Conseil en Économie Sociale Familiale : Fécondité du croisement de l’Analyse Conversationnelle et de l’Entretien d’Explicitation en autoconfrontation accompagnée. In LECHAUX, PATRICK (Ed.) – Les défis de la formation des travailleurs sociaux au prisme des mutations du social : Entre universités et écoles professionnelles. Nîmes : Champ social, 2022. pp.353–402.

Voir aussi : Lancement du livre

Pour en savoir plus : Lien ver la page web de l’éditeur (Cliquer)

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Michel Binet, Aula aberta « Etnometodologia e Investigação qualitativa em Serviço Social », no « Seminário de Tese » (docente: Prof.ª Doutora Júlia Cardoso), do Programa de Doutoramento em Serviço Social do ISSSL-ULL | Sábado, dia 23 de Outubro 2021, 10h-13h, Sala 15P

[Clicar para ampliar]

PDF de suporte à aula (Link)

Etnometodologia e Investigação qualitativa
em Serviço Social


[Clicar para ampliar]


Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

REPAIRA, Réseau des professionnels de l’accompagnement et de l’intervention par la recherche-action, Samedi 30 Janvier 2021, 14h-17h | Michel Binet & Claire Jondeau, « Le Consultant-chercheur comme maïeuticien de la réflexivité praticienne »

Réseau des professionnels de l’accompagnement et de l’intervention par la recherche-action (REPAIRA)

Rencontre REPAIRA
Samedi 30 Janvier 2021,
de 14h à 17h à distance sur ZOOM

Thème : Le Consultant-chercheur comme maïeuticien de la réflexivité praticienne : Dispositif “ACE-EdE”

animée par :


Michel Binet
, Docteur en anthropologie, Professeur à l’ISSSL-ULL, Coord. du GEACC_CLISSIS / Membre du GIS Hybrida-IS

Claire Jondeau, CESF_ADAC, Chercheure en Sciences de l’Éducation et en Travail social, Membre du GEACC_CLISSIS / CIRNEF / GIS Hybrida-IS

___________

«L’enjeu majeur de la démarche d’étude des pratiques est précisément de permettre au praticien de conscientiser, d’explorer, de décrire et d’expliciter la théorie implicite dans l’intelligence de son agir» (Galvani, 2014: 100).

Galvani, P. (2014) ‘L’accompagnement maïeutique de la recherche-formation en première personne’
Éducation Permanente, 201, pp. 98–112.


Programme de la rencontre

14h-15h | Présentation théorico-méthodologique du Dispositif d’accompagnement maïeutique de la Co-Recherche praticienne : apports combinés de l’ethnométhodologie et de la phénoménologie dans l’accompagnement à l’autoconfrontation et à l’autoformation praticienne

15h-16h | Mise en pratique du Dispositif : Simulation d’une Session de co-analyse par un petit groupe

16h-16h30 | Retours réflexifs sur le Dispositif

16h30-17h | Mise en discussion de la valorisation du Dispositif dans les domaines de la consultance et de la formation professionnelle

Présentation Prezi | Lien  


Résumé

Cette Rencontre REPAIRA est dédiée à la présentation et à la discussion d’un Dispositif de Co-Recherche praticienne combinant les apports de l’ethnométhodologie et de la phénoménologie, mis au point et testé dans le cadre d’un Projet de recherche coordonné par Claire Jondeau et Michel Binet, porté conjointement par le milieu professionnel (ADAC) et le milieu académique (Deux laboratoires universitaires : GEACC_CLISSIS & CIRNEF), dans le domaine du Conseil en Économie Sociale Familiale (CESF). 

La mise en recherche des 5 praticiennes de l’ADAC impliquées dans le projet repose sur la collecte d’un corpus d’autoenregistrements de leurs pratiques d’entretien d’accompagnement social en ESF et sur un dispositif d’accompagnement maïeutique de leur autoconfrontation avec les traces de leur propre pratique, qui facilite et guide l’autodescription fine et l’explicitation des savoirs construits et incorporés dans leurs actions professionnelles. La participation guidée aux Sessions de co-analyse (à distance) qui opérationnalisent le dispositif est un puissant moteur d’autoformation des praticiens à une pratique réflexive mobilisant des compétences d’auto-observation et d’auto-analyse issues de l’analyse conversationnelle ethnométhodologique (ACE) et des compétences mémorielles ou de mise en évocation issues de l’entretien d’explicitation phénoménologique (EdE).

La présentation du Dispositif “ACE-EdE” sera suivie d’une mise en pratique simulant une Session de co-analyse, en vue d’enrichir, par une courte expérience, la mise en discussion du Dispositif et de sa valorisation dans les domaines de la consultance et de la formation professionnelle.  


Page web de la Rencontre, sur le website de REPAIRA, Réseau des professionnels de l’accompagnement et de l’intervention par la recherche-action | Lien

Website REPAIRA | Réseau des professionnels de l’accompagnement et de l’intervention par la recherche-action

Capture d’écran (1) de la Rencontre [Cliquer pour agrandir]

Capture d’écran (2) de la Rencontre [Cliquer pour agrandir]

Capture d’écran (3) de la Rencontre [Cliquer pour agrandir]

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Journée d’Étude « Le savoir de l’action : Quand le terrain se met en recherche », 19 Novembre 2020 | Communication conjointe de Claire Jondeau (GEACC / CIRNEF / ADAC) et Laurie Balp (ADAC) sur le Projet CEA-CESF

Journée d’Étude « Le savoir de l’action : Quand le terrain se met en recherche » [Cliquer pour agrandir]

Claire Jondeau et Laurie Balp ont participé à la Journée d’Étude organisée en ligne par l’École Doctorale 624 « Sciences des Sociétés » (Université de Paris), le 19 Novembre 2020, sur le thème : « Le savoir de l’action : Quand le terrain se met en recherche ».

Claire Jondeau – Autoconfrontation, Entretien d’Explicitation phénoménologique (EdE) et Analyse Conversationnelle ethnométhodologique (ACE)

Leur communication conjointe, qui a porté sur le Projet CEA-CESF, était intitulée : « Analyse des pratiques d’entretien d’accompagnement en économie sociale familiale : Origine et enjeux d’une recherche doctorale collaborative ».

Laurie Balp – Comment déplier et tirer les fils des pratiques lors de Sessions de co-analyse

Ref. | Jondeau, C. & Balp, L. (2020) ‘Analyse des pratiques d’entretien d’accompagnement en économie sociale familiale : Origine et enjeux d’une recherche doctorale collaborative’, in. Journée d’Étude « Le savoir de l’action : Quand le terrain se met en recherche », Online: École Doctorale 624 « Sciences des Sociétés » de l’Université de Paris.

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts