Arquivo de etiquetas: Actualités

Lab•FEACC | Seminário de Formação avançada em Análise Conversacional (em francês), 21-25 Maio 2024

– Stage de Formation avancée –

L’Analyse Conversationnelle dans la Recherche et la Formation en Travail social

Em maio de 2024, o LabFEACC organiza uma primeira edição em francês de um Seminário de cinco (5) dias de formação avançada e intensiva em Análise Conversacional etnometodológica.

A formação abordará os seguintes tópicos :

    • L’Analyse Conversationnelle, un paradigme de la recherche qualitative en Sciences Humaines et Sociales (SHS) : fondements épistémologiques et méthodologiques
    • Découvrir et décrire les rouages de la “machinerie” conversationnelle : (1) la régulation méthodique et systématique des prises de tours de parole et de leur alternance ; (2) la signalisation et la correction d’“erreurs” ; (3) l’organisation en paires adjacentes, dotées chacune d’une organisation préférentielle
    • Les apports de l’étude des comportements disruptifs et des escalades agonales : la “machinerie” conversationnelle et sa dimension microéthique révélées et mises en lumière par et dans les conflits verbaux
    • Applications de l’Analyse Conversationnelle dans la recherche et dans la formation en Travail social
    • La Co-Analyse Conversationnelle et Explicitante : un dispositif de co-recherche formation et praticienne

O programa da formação prevê ainda a dinamização de sessões de formação à investigação em AC pela prática acompanhada da investigação :

    • Sessões de co-análise conversacional (Data Sessions)
    • Sessões de formação à transcrição jeffersoniana e multimodal da fala-e-do-corpo-em-interação
    • Sessões de iniciação à utilização dos softwares ELAN e MaxQDA na óptica da Análise Conversacional.

Formador : Michel Binet

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

VII AGEINGCONGRESS – Congresso Internacional Sobre Envelhecimento | Enquêter au domicile d’une personne âgée souffrant de démence : Analyse conversationnelle et microéthique des compétences interactionnelles d’une enquêtrice de terrain (Guerra & Binet)

[Clicar para ampliar – Cliquer pour agrandir]

 

13 de Maio de 2024

Enquêter au domicile d’une personne âgée souffrant de démence : Analyse conversationnelle et microéthique des compétences interactionnelles d’une enquêtrice de terrain

Résumé | Les « données » d’enquête sont des artefacts interactionnels, quelque soit la méthodologie retenue : questionnaire, entretien, observation de terrain, etc. Il est donc impérieux, d’un point de vue épistémologique et méthodologique, que les dispositifs de recherche soient dotés des moyens d’une enquête sur les interactions d’enquête, car les compétences méthodologiques des enquêteurs sont, pour une part importante, des compétences interactionnelles.

La recherche gérontologique accorde une place importante aux études des personnes vieillissantes atteintes de démence. La mise en abyme des pratiques d’enquête revêt alors une particulière importance, car la démence affecte les capacités cognitives et altère les comportements d’interaction, ce qui constitue autant de défis qui mettent à l’épreuve les compétences interactionnelles des enquêteurs. Comment saisir et constituer en objets de recherche les micro-adaptations qu’opèrent les enquêteurs au niveau de leurs propres comportements d’interaction, pour relever les défis, toujours singuliers à plusieurs égards, des interactions dites atypiques, avec des personnes souffrant de démence ?

L’enregistrement sonore d’une enquête de terrain, réalisée au Portugal en 2024, dans le cadre interactionnel d’une visite au domicile d’une personne âgée atteint de démence par une travailleuse sociale, enrichi de données d’observation, est un document de grande valeur scientifique, du point de vue de l’Analyse Conversationnelle. La description méthodographique de la trame de l’interaction, verbale et corporelle, permet, tout en contribuant à la production de connaissances sur le vécu au domicile et du domicile, d’approfondir la connaissance des compétences interactionnelles mobilisées par une enquêtrice dont le terrain est un territoire de microterritoires du moi, habités et investis par une personne en situation de vulnérabilité. La dimension microéthique de la relation d’enquête émergera, au fil de l’analyse conversationnelle, comme question centrale, aux yeux d’une approche qui ne réduit pas l’éthique de la recherche à une seule procédure routinisée de lecture et signature d’un formulaire écrit.

(Mots-clés : gérontologie sociale ; démence ; enquête de terrain ; ethnographie du domicile ; analyse conversationnelle)

______________

Inquirir ao domicílio de uma pessoa idosa com demência : Análise Conversacional e Microética das competências interacionais de uma inquiridora de terreno

Resumo | Os « dados » são artefactos interacionais, qualquer que seja a metodologia de inquirição : questionário, entrevista, observação de terreno, etc. É, portanto, imperioso, de um ponto de vista epistemológico e metodológico, que os dispositivos de investigação sejam dotados de meios de inquirição sobre as interações de inquirição, já que as competências metodológicas dos inquiridores são, por uma parte importante, competências interacionais.

A investigação gerontológica atribui um lugar importante aos estudos das pessoas idosas com demência. La mise en abyme das práticas de inquirição reveste então uma particular importância. Com efeito, a demência impacta as capacidades cognitivas e altera os comportamentos de interação, o que constitui desafios para os inquiridores e as suas competências interacionais. Como apreender e constituir em objetos de estudo as micro-adaptações que os inquiridores operam ao nível dos seus próprios comportamentos de interação, para enfrentar os desafios, sempre singulares em vários aspetos, das interações ditas atípicas, com pessoas com demência.

A gravação áudio de uma pesquisa de terreno, realizada em Portugal em 2024, no quadro interacional de uma visita ao domicílio de uma pessoa idosa com demência efetuada por uma interventora social, completada por dados de observação, é um documento  de grande valor científico, do ponto de vista da análise conversacional. A descrição metodográfica da trama da interação, verbal e corporal, permite produzir conhecimentos sobre a vivência ao e do domicílio, bem como aprofundar o conhecimento das competências interacionais mobilizadas por uma pesquisadora de terreno, num território de microterritórios do Eu, habitados e investidos por uma pessoa em situação de vulnerabilidade. A dimensão microética da relação de inquirição emergirá, à luz da análise conversacional, como questão central, para uma abordagem que não reduz a ética da investigação a um mero procedimento rotinizado de leitura e assinatura de um formulário escrito.

(Palavras-chave : gerontologia social ; demência ; pesquisa de terreno ; etnografia do domicílio ; análise conversacional)

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

AULA ABERTA : Desafios da investigação inclusiva com pessoas com demência | Rosália Guerra, Gerontóloga, Doutoranda em Sociologia – 4f, 20 Março 2024, 20-22h, Sata 7E

UC | Metodologias de investigação avançada em Serviço Social
Docente : Michel Binet


Desafios da investigação inclusiva com pessoas com demência

recherche praticienne” e abordagem emic no cruzamento da gerontologia social e da sociologia

(Clicar para ampliar)

Rosália Guerra | CiênciaVitae

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Michel Binet (Lab-FEACC) : Les apports de l’Analyse Conversationnelle dans l’étude des métiers-en-actes et des processus de professionnalisation, à la lumière de la recherche en travail social | Invitation à participer à la Réunion du Thème 2 du CIRNEF du Mardi 23 janvier 2024

 

Réunion interne | THÈME 2
Mardi 23 janvier 2024 | 9h30, Salle F 207

Rencontre autour de l’Analyse Conversationnelle et de ses apports dans l’étude des métiers-en-actes et des processus de professionnalisation, à la lumière de la recherche en travail social – Michel Binet


  • Introduction par Richard Wittorski et de Éric Saillot (5/10 minutes)
  • Temps de présentation de Michel Binet : 45 minutes à 1h maxi
  • Temps de réaction-discussion avec 2 collègues du thème 2 : Magali et Eric (30 minutes) à partir de 2 questions de base :

1) Quel écho cette présentation fait-elle avec les travaux, objets et/ou perspectives du thème 2 ?

2) Quel écho avec vos propres travaux et préoccupations scientifiques ?

  • Temps de réaction de Michel Binet (10 minutes)
  • Temps d’échange avec la salle (autres collègues présents) (20/30 minutes)

Prezi 1 | Link

Prezi 2 | Link

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Soutenance de thèse | Claire JONDEAU, La formalisation conjointe de micro-savoirs professionnels en actes en Économie sociale familiale  (Université de Rouen Normandie, Lundi 22 janvier 2024, 13h30)

Référence | JONDEAU, Claire – La formalisation conjointe de micro-savoirs professionnels en actes en Économie sociale familiale : Apports combinés de l’Entretien d’Explicitation et de l’Analyse Conversationnelle dans l’étude d’Entretiens d’Accompagnement social. Rouen : Université de Rouen Normandie, 22 jan. 2024 Thèse de Doctorat en Sciences de l’Éducation (dir. Richard Wittorski & Michel Binet).

Résumé | Cette thèse porte sur les pratiques d’entretien d’accompagnement social de Conseillères en Économie Sociale Familiale (CESF), identifiées comme source de métaconnaissances sur les savoirs professionnels construits et mobilisés dans l’action professionnelle. Conduite dans le cadre d’une recherche collaborative avec les praticiennes, elle a permis (1) le recueil d’un premier corpus d’auto-enregistrements sonores de leurs pratiques de conseil socio-économique auprès d’individus et de familles ayant des difficultés financières, complété par (2) le recueil d’un second corpus d’enregistrements audiovisuels de sessions de co-analyse associant, dans le cadre d’un dispositif d’autoconfrontation, accompagnée à distance, aux traces de leur activité d’entretien (Theureau, 2010), les professionnelles elles-mêmes, un analyste conversationnel (co-directeur de thèse) et une intervieweuse en explicitation (doctorante). Cette co-recherche praticienne a généré des co-descriptions détaillées des pratiques de ces professionnelles et de leurs savoirs-en-acte.

La conception d’un tel dispositif théorico-méthodologique s’est révélé heuristique et a permis de mettre en visibilité les savoirs incorporés dans les pratiques par les professionnelles. C’est un défi tant du point de vue scientifique que du point de vue des professionnelles embarquées.

Les deux cadres théoriques mobilisés sont l’ethnométhodologie et la phénoménologie via l’analyse de conversation (AC), paradigme d’investigation issu de l’ethnométhodologie (Sidnell et Stivers, 2013), et les entretiens d’explicitation (EdE), situés dans une approche psychophénoménologique développée par Vermersch (2012).

La mobilisation combinée de ces deux approches a permis d’enrichir les sessions de co-analyse basées sur l’autoconfrontation aux entretiens enregistrés, générant des descriptions détaillées de la trame des interactions directement observable dans les enregistrements et des explicitations des expériences subjectives des professionnelles (non directement accessibles à partir des seuls enregistrements de leur activité) (Mouchet et al., 2011). Les personnes accompagnées ont également été associées, quand elles l’ont accepté, à des sessions de co-analyse basées sur l’autoconfrontation aux entretiens enregistrés. La thèse présente et discute principalement les savoirs professionnels qui émergent des co-analyses des entretiens d’accompagnement. Elle aborde également l’analyse du dispositif et de ce qu’il produit, sur les plans de l’autoformation (autoconfrontation), de l’interformation (allo-confrontation) et de la coproduction de métaconnaissances sur les savoirs professionnels du champ d’activité étudié : le Conseil en Économie Sociale Familiale.

Lieu, date et horaire | La soutenance se déroulera publiquement le Lundi 22 janvier 2024 à 13h30, à l’Université de Rouen Normandie, dans la Salle des thèses du Bâtiment Freinet.


Le jury sera composé de : 

  • Michel BINET, Professeur à l’Université Lusíada de Lisbonne (Co-directeur de thèse)
  • Florent CHAMPY, Directeur de recherche à l’Université Toulouse – Jean Jaurès (Rapporteur)
  • Patrick LECHAUX, Docteur, Université Paris 8 (Examinateur)
  • Catherine LENZY, Professeure à la HETS de Genève (Rapporteure)
  • Emmanuelle MAÎTRE de PEMBROKE, Maître de Conférence à l’Université Paris-Est-Créteil (Examinatrice)
  • Thierry PIOT, Professeur à l’Université de Caen Normandie (Examinateur)
  • Richard WITTORSKI, Professeur à l’Université de Rouen Normandie (Directeur de thèse)

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Groupe de Recherche sur l’Explicitation (GREX2) | Invitation à participer au Séminaire GREX2 (en ligne) du 20 Janvier 2023

Michel Binet et Claire Jondeau foram convidados a participar no Seminário GREX2 do dia 20 de Janeiro 2023, que incidiu sobre os artigos publicados no número 136 da Revista EXPLICITER.

[Cliquer pour agrandir]

Dois artigos deste número abordam o recurso a um dispositivo de autoconfronto em Entrevistas de Explicitação, sob a denominação de « Entrevista de autoconfronto explicitante » (EdACE ; Cahour, 2023) e de « Dispositivo de co-análise conversacional e explicitante por autoconfronto acompanhado » (Binet & Jondeau, 2023).
A interlocução com Béatrice Cahour, enriquecida por várias intervenções de outros membros, foi muito interessante.

Séminaire GREX2 en ligne, du 20 Janvier 2023 [Cliquer pour agrandir]
Séminaire GREX2 en ligne, du 20 Janvier 2023 [Cliquer pour agrandir]

No final desta edição do Seminário, de uma grande riqueza, Frédéric Borde atribuiu a Michel Binet e Claire Jondeau o estatuto de « convidados permanentes » dos Seminários promovidos pelo GREX2. Bem haja !


Para saber mais sobre o Groupe de Recherche sur l’Explicitation (GREX2), clicar no link seguinte : Link

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Participation au Colloque Pierre Vermersch (Marseille, 13-14 octobre 2022)

Website du Colloque | Lien

Website du GREX2 | Lien

Ce premier Colloque Pierre Vermersch, organisé par le Groupe de Recherche sur l’EXplicitation (GREX2), avec le soutien de plusieurs de ses partenaires (dont l’ICAR, que nous saluons), au CNRS de Marseille, les 13-14 octobre 2022, a créé une opportunité, pour la communauté des chercheurs qui mobilisent l’Entretien d’Explicitation (EdE) dans leurs travaux, de rendre hommage à Pierre Vermersch, qui nous a quitté le 6 juillet 2020.

VERMERSCH, Pierre – L’entretien d’explicitation (1994). 9. ed. Paris : ESF, 2019

Ce Colloque, passionnant, a donc constitué un important rendez-vous scientifique, qui a permis à Michel Binet et à Claire Jondeau de présenter et de soumettre à la discussion la place centrale que l’EdE occupe dans leur dispositif de co-recherche praticienne par autoconfrontation accompagnée (Binet & Jondeau, 2022), conçu et testé dans le cadre d’un des projets de recherche développés au sein du GEACC : le Projet CEA-CESF. Les retours ont été très positifs, ce qui, étant donné les enjeux scientifiques engagés, constitue un bilan très important pour le GEACC.

O facto da EdE ter entrado na agenda científica da nossa equipa numa fase posterior à sua criação e ao desenvolvimento de uma primeira geração de projetos, não deve induzir uma minimização da sua importância. O projeto científico da equipa saiu significativamente reformulado pela introdução do autoconfronto e, mais ainda, pela subsequente introdução da EdE, que constitui uma segunda revolução paradigmática, maior do que a primeira.

Michel Binet
Texto de apresentação e fundamentação de um
Projeto de implementação de uma Oficina de Metodografia

Dans le prolongement de cet important Colloque, de dimension internationale, pour la promotion de la Recherche qualitative, paradigme dans lequel le GEACC, avec l’Analyse Conversationnelle (AC), se situe, notre équipe a entamé des conversations avec la direction du GREX autour d’un projet de promotion de l’EdE au Portugal, en coopération avec Hervé Breton (Université de Tours), fortement engagé dans la promotion de l’EdE au Brésil.
Nous saluons à cet égard la publication au Brésil, en juin 2022, de la traduction en portugais du Brésil de l’ouvrage de Pierre Vermersch, sous la coordination de Hervé Breton.

VERMERSCH, Pierre – A Entrevista de Explicitação (1994). São Paulo : Fundação Carlos Chagas, 2022

Pierre Vermersch, on ne le rappelera jamais assez, a développé une profonde connaissance et compréhension de la Recherche qualitative, dont l’EdE constitue l’une des approches les plus solides scientifiquement, statut partagé avec l’AC.
Tout chercheur peut trouver en Pierre Vermersch un allié de poids et, dans ses travaux, des arguments décisifs, pour affronter les attaques récurrentes lancées contre la Recherche qualitative par les tenants de la Recherche quantitative, qui occupent une position hégémonique.


Yves de Champlain, (UQAM), durant le Colloque Pierre Vermersch [Cliquer pour agrandir]

Promover e defender as abordagens qualitativas num “contexto de hegemonia do paradigma quantitativo” (Yves de Champlain, Colloque Pierre Vermersch, 2022), que gera um pano de fundo de falsas evidências assentes em premissas epistemológicas desajustadas, na avaliação de pesquisas qualitativas, é uma batalha, que é preciso recomeçar vezes sem fim, que vale a pena travar, para evitar o empobrecimento das pesquisas, em muitas áreas disciplinares.

Michel Binet

Binet & Jondeau, diapo de support à leur communication au Colloque Pierre Vermersch (Marseille, 14 oct. 2022) [Cliquer pour agrandir]


Nous reproduisons ci-dessous une partie du programme du Colloque Pierre Vermersch, afin de faciliter une première découverte de son étendue et de sa profondeur. Pour plus d’informations, veuillez visiter le website du Colloque (Lien).

BINET, Michel; JONDEAU, Claire – Explicitation et co-analyse conversationnelle dans l’autoconfrontation accompagnée : Heuristicité d’un dispositif de co-recherche praticienne en Économie sociale familiale

BORDE, Frédéric – Quels sont les fondements théoriques de l’explicitation ?

CAHOUR, Béatrice – Explicitation et autoconfrontation explicitante : quel impact d’un support mnésique

CESARI LUSSO, Vittoria; MIRZA, Nathalie Muller; MAHMOUD, Marwa – La quête de l’intersubjectivité dans l’entretien de recherche sur les compétences

CHAMPLAIN (DE), Yves – L’entretien d’explicitation : Introduire la qualité en recherche qualitative

DENIS, Jennifer; CAZEMAJOU, Anne – L’Entretien d’Explicitation : un catalyseur d’émergences pré-réfléchies essentiel à la démarche clinique

DEPRAZ, Natalie – L’entretien d’explicitation : ressource phénoménologique, destin microphénoménologique ?

FAINGOLD, Nadine – Explorer les limites du conscientisable

MAGRIN-CHAGNOLLEAU, Ivan – Mise en évocation : Entretien d’explicitation et méthode de l’Actors Studio

MAGRIN-CHAGNOLLEAU, Ivan – Le rôle de l’auto-explicitation en recherche

MAÎTRE DE PEMBROKE, Emmanuelle – Psychophénoménologie et explicitation : Une approche innovante, humaniste et énactive de l’accompagnement professionnel et de l’écoute

MARTINEZ, Claudine – Les anté-débuts de l’explicitation

MAUREL, Maryse – Une brève histoire de la recherche dans le GREX : Le rôle de Pierre Vermersch

MOUCHET, Alain – La réitération d’entretiens d’explicitation : quels effets transformatifs ?

WINKOPP, Caroline; MERIAUX, Mathilde; DENIS, Jennifer – Quand l’Entretien d’Explicitation vient nourrir la posture du clinicien/chercheur


Desenho : David Monteiro


Para saber mais sobre o GREX2, enquanto parceiro do G-FEACC, visitar a página seguinte | Link

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Seminário CICS.NOVA (Online) « Gerindo trajetórias de final de vida : Quotidianos profissionais em cuidados paliativos » | 22 & 23 Setembro 2022, 17h-18h30, Online

[Clicar para ampliar]
 

 

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Análise Conversacional & Métodos qualitativos na Investigação social : Lançamento de um Novo Curso de formação avançada

É com prazer que podemos anunciar a introdução da Análise Conversacional num Curso de formação avançada promovido pelo CLISSIS e pelo ISSSL-ULL.

[Clicar para ampliar]
[Clicar para ampliar]



MÓDULO 1 – ANÁLISE DE CONTEÚDO NA INVESTIGAÇÃO SOCIAL
MÓDULO 2 – O USO DO MAXQDA
Docente: Professor Doutor Rui Brites

MÓDULO 3: A METODOLOGIA ETNOGRÁFICA NA INVESTIGAÇÃO SOCIAL

Docente: Professora Doutora Vanda Ramalho


MÓDULO 4 – ANÁLISE CONVERSACIONAL NA INVESTIGAÇÃO SOCIAL

Docente: Professor Doutor Michel Binet

[Clicar para ampliar]


 


Para saber mais (Programa completo dos 4 Módulos – Inscrição) : Link

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Declaração de solidariedade com o Grupo de pesquisa Fala em Interação (FeI) e o Programa de Pós-Graduação em Linguística Aplicada da Unisinos !

Apanhados de surpresa com o anúncio de encerramentos de Programas de Pós-Graduação, em várias áreas das Ciências Sociais e Humanas, numa das mais importantes e prestigiadas universidades brasileiras, a Universidade do Vale do Rio dos Sinos (Unisinos), por motivos de sustentabilidade financeira, os membros do GEACC fazem questão de manifestar publicamente a sua solidariedade com @s colegas do Programa de Pós-Graduação em Linguística Aplicada e do Grupo de Pesquisa Fala em Interação (FeI), sublinhando e lamentando o impacto extremamente negativo desta decisão, numa área de investigação muito especializada, a Análise da Conversa Etnometodológica (ACE).

Grupo « Fala em Interação » – Unisinos

Impulsionada e liderada pela Profª. Doutora Ana Cristina Ostermann, a equipa docente e investigativa visada por esta decisão desempenhou um papel de liderança no desenvolvimento da ACE como área de investigação e de ensino no Brasil. Muito bem avaliado internamente, o Programa de Pós-Graduação em Linguística Aplicada da Unisinos desenvolveu uma agenda de eventos internacionais (várias edições do Congresso Internacional « Linguagem e Interação ») e envolveu-se, com muita energia e competência, na co-organização de Encontros nacionais de Análise da Conversa Etnometodológica (EnACE), que contribuíram e muito para a construção e a consolidação da ACE como área de investigação no Brasil.

Com a atividade de Ana Cristina Ostermann e da sua equipa, que tem ao seu crédito uma rica produção científica nacional e internacional, o Brasil se tornou a mais importante comunidade científica em ACE do mundo lusófono, trajetória científica reconhecida ao mais alto nível, como é testemunho disso a eleição de Ana Cristina Ostermann no cargo de Vice-Presidente da International Society for Conversation Analysis (ISCA).

O encerramento deste Programa de Pós-Graduação e o desmantelamento deste Grupo de pesquisa são, portanto, péssimas notícias para os investigadores que, à semelhança do GEACC, se empenham em desenvolver os estudos em ACE no domínio da lusofonia. A Unisinos estava a cumprir a sua missão e a sua razão de existir enquanto Universidade, ao acolher e dar suporte a essa brilhante equipa, de reconhecido mérito internacional.  Encerrar as portas deste prestigiado Programa de Pós-Graduação e deste Grupo de pesquisa, dinamizador de sessões de co-análise de dados conversacionais (Data Session) cativantes, é uma perda enorme, para a Unisinos, o Brasil, a lusofonia e a comunidade científica internacional.

Com imensa gratidão e total solidariedade.

Michel Binet, GEACC
Victor Braga, GEACC
Sandro Brincher, GEACC
Claire Jondeau, GEACC
David Monteiro, GEACC

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Interactions Multimodales Par ÉCran (IMPEC) 2022, Lyon, 06-08/07/2022 | Participation du GEACC : Deux communications

C’est à Lyon, véritable capitale scientifique pour les analystes de conversation, que se tient la nouvelle édition 2022 du Colloque IMPEC, les 06-08 Juillet 2022.

Les Interactions Multimodales Par ÉCran (IMPEC) gagnent une place croissante dans la vie sociale considérée en général, mais aussi, plus spécifiquement, dans la vie au travail des professionnel-le-s de nombreux secteurs d’activité, métiers du social inclus, processus qui s’est accéléré avec la crise pandémique. Ce changement technologique observable place les écrans au centre de nos vies personnelles et professionnelles,  ce qui justifie sa constitution en objet de recherche.

L’étude des interactions s’étend nécessairement aujourd’hui à l’étude des Interactions Multimodales Par ÉCran (IMPEC), tournant que le GEACC est en train de prendre, avec la participation active de plusieurs de ses membres : Claire Jondeau, David Monteiro, Michel Binet, Sandro Brincher et Victor Braga.

À cette édition du Colloque IMPEC, deux communications sont présentées :


  • BINET, Michel; JONDEAU, Claire; MONTEIRO, David – Enregistrer et analyser un dispositif d’autoconfrontation accompagnée en ligne à partir d’enregistrements d’entretiens téléphoniques d’accompagnement social. [–> Cliquer : PDF du Powerpoint]
Resumé | La collecte de corpus d’enregistrements des pratiques professionnelles dans le champ du travail social, menée à des fins d’étude directe du travail en train de se faire, constitue une approche dont l’heuristicité et la solidité ont été solidement établies par les travaux de recherche en analyse de conversation d’inspiration ethnométhodologique (Hall et al., 2014). De tels travaux reposent pour la plupart sur une division du travail de recherche qui associe les praticiens étudiés et, dans une moindre mesure, les personnes qu’ils accompagnent, à la collecte des enregistrements de leurs propres rencontres, tout en les excluant de l’analyse de celles-ci. Les savoirs qui en résultent sont des descriptions à la troisième personne, qui s’efforcent de reconstituer les vécus des interactants, en une démarche émique étayées sur les traces de leurs comportements d’interaction.

Dans le champ interdisciplinaire de l’analyse des activités et des pratiques de travail, qui reconnait les apports de l’analyse de conversation et des développements de l’analyse multimodale (Mondada, 2017 ; Quettier & Hachour, 2011), des dispositifs méthodologiques sont conçus et testés en vue de compléter (ou substituer, dans certains travaux) les données d’enregistrement des pratiques de travail par des données de verbalisation des praticiens, qui explicitent et décrivent à la première personne leurs perceptions sensorielles, leurs activités cognitives et leurs émotions : instruction au sosie (Clot, 2001 : 262), « penser tout haut » durant l’activité (Barbier, 2011), entretien d’explicitation (Vermersch, 2012), sont autant de pratiques de recherche qui s’inscrivent dans cette démarche.

L’autoconfrontation accompagnée à des traces de ses activités, seule ou en combinaison avec les dispositifs méthodologiques que nous venons de mentionner, permet d’associer les praticiens (et les personnes qu’ils accompagnent) à l’analyse de leur propre travail, par remémorisation de leurs vécus sensoriels, cognitifs et émotionnels, stimulée et ancrée dans l’écoute et le visionnement de l’enregistrement de celui-ci (Pomerantz, 2005 ; Tochon, 1996). Ces dispositifs d’autoconfrontation, qui fonctionnent pour la plupart en régime présentiel, sont des interactions qui s’organisent autour d’un foyer principal d’attention conjointe : un écran d’ordinateur, qui constitue un espace de perception sensorielle capable d’ouvrir une fenêtre d’auto-observation de comportements distants dans le temps et dans l’espace.

Nous menons depuis 2019 une recherche praticienne dans le champ professionnel du Conseil en Économie Sociale Familiale (CESF) qui a pour moteur un dispositif écranique d’autoconfrontation accompagnée, qui génère des sessions de co-analyse en ligne d’un premier corpus d’auto-enregistrements d’entretiens téléphoniques d’accompagnement social en économie sociale familiale. L’enregistrement de ces sessions de co-analyse permet de constituer un second corpus, qui, à son tour, constitue une base empirique pour une analyse détaillée des pratiques de co-recherche, en une démarche qui confère à notre dispositif le double statut de moyen de recherche et d’objet de recherche.

Dans un contexte qui a stimulé le développement des Data Session online au sein des équipes de recherche en analyse de conversation, moteur d’une mise en réseau sans précédents des équipes, nous proposons de présenter nos résultats d’analyse phénoménologique et conversationnelle de nos propres sessions écraniques d’analyse conjointe.

Bibliographie

Barbier, C. (2011) ‘Autoconfrontation et analyse des activités humaines’, in Le Meur, G. & Hatano, M. (eds) Approches pour l’analyse des activités. Paris: L’Harmattan, pp. 77–114.

Clot, Y. (2001) ‘Clinique du travail et action sur soi’, in Baudouin, J.-M. & Friedrich, J. (eds) Théories de l’action et éducation. Bruxelles: De Boeck, pp. 255–277.

Hall, C. et al. (eds) (2014) Analysing Social Work Communication: Discourse in Practice. London / New York: Routledge.

Mondada, L. (2017) ‘Multiactivité en interaction’, in Barbier, J.-M. & Durand, M. (eds) Encyclopédie d’analyse des activités. Paris: PUF, pp. 319–356.

Pomerantz, A. (2005) ‘Using participants’ video stimulated comments to complement analyses of interactional practices’, in Molder, H. & Potter, J. (eds) Conversation and Cognition. Cambridge: Cambridge University Press, pp. 93–113.

Quettier, P. & Hachour, H. (2011) ‘Analyse ethnométhodologique de l’activité et des discours en situation’, in Le Meur, G. & Hatano, M. (eds) Approches pour l’analyse des activités. Paris: L’Harmattan, pp. 223–269.

Tochon, F. (1996) ‘Rappel stimulé, objectivation clinique, réflexion partagée. Fondements méthodologiques et applications pratiques de la rétroaction vidéo en recherche et en formation’, Revue des sciences de l’éducation, 22(3), pp. 467–502.

Vermersch, P. (2012) Explicitation et phénoménologie. Paris: PUF.


  • MONTEIRO, David; BINET, Michel – Managing mobility and progressivity in video-mediated interviews. [–> Cliquer : PDF du Powerpoint]

Abstract | In qualitative research, interviews provide an important method for collecting data and, in themselves, constitute a relevant object of study (Talmy, 2010). From an interactional viewpoint, interviews are locally organized around participants’ orientation to the categories of ‘interviewer’ and ‘interviewee’, so that the former is normatively expected to produce questions and the other to respond to them (Kasper, 2013). Within the moment-by-moment unfolding of an interview, participants’ orientation to these tasks may be momentarily suspended upon the emergence of other, concurrent involvements, hence posing practical challenges to the seamless progressivity of the main activity (Roulston, 2010). While this is normally the case in co-present interactions, it is also overwhelmingly so in video-mediated encounters (see Heath & Luff, 1993), due to the sociomaterial specificities of the videoconferencing device and its affordances for configuring interactional space (Mondada, 2013). The growing adoption of videoconferencing technologies for personal and professional use (see Due & Licoppe, 2020; Licoppe & Morel, 2012) has resulted in an increased production of video-mediated interviews, where participants’ involvements at their own physical environments may pose significant constraints on the organization of the interviewing activity, especially when participants move from one place to another while carrying their portable equipments. Proceeding within the framework of Conversation Analysis (see Sidnell & Stivers, 2012), and using data from a corpus of video-mediated research interviews (n=30) with healthcare professionals in Portugal, the present study investigates the situated production of such interviews from a multimodal approach, focussing on participants’ interactional management of interviewees’ mobile trajectories (see Haddington, Mondada & Nevile, 2014) and the progressivity of the interviewing activity. The analysis takes a close look at some of the praxeological environments exploited and interactional practices mobilized for locally managing interviewees’ involvement in multiple, concurrent activities, e.g. explicitly topicalizing and accounting for one’s own mobility, as well as addressing both participants’ ability to visually and audibly monitor ongoing actions and mobile trajectories in the course of transit between rooms. By doing do, this study aims to contribute to research on two topics: a) the interactional organization of interviews and the affordances of video-mediated technology for its production; b) the multimodal organization of video-mediated interaction and participants’ ‘technomethods’ (see Button & Dourish, 1996) for managing the interplay between progressivity and intersubjectivity, mobility and multiactivity.  

Bibliography:

Button, G. & Dourish, P., 1996. “Technomethodology: paradoxes and possibilities”. Proceed ings of the SIGCHI Conference on Human Factors in Computing Systems, April 1996. 19–26. DOI: 10.1145/238386.238394

Due, B. L. & Licoppe, C., 2020. “Video-Mediated Interaction (VMI): Introduction to a special issue on the multimodal accomplishment of VMI institutional activities”. Social Interaction. Video-Based Studies of Human Sociality, 3(3). DOI: 10.7146/si.v3i3.123836

Haddington, P., Mondada, L. & Nevile, M. (Eds.), 2014. Interaction and Mobility: Language and the Body in Motion. Berlin: De Gruyter.

Heath, C. & Luff, P., 1993. “Disembodied conduct: Interactional asymmetries in video-mediated communication”. In: Button, G. (Ed.). Technology in working order: Studies of work, interaction, and technology. London: Routledge, 35-54.

Kasper, G., 2013. “Conversation analysis and interview studies”. In: Chapelle, C. A. (Ed.) The Encyclopedia of Applied Linguistics. Oxford: Wiley-Blackwell, 1022–1027.

Licoppe, C. & Morel, J., 2012. “Video-in-interaction: “Talking heads” and the multimodal organization of mobile and Skype video calls”. Research on Language and Social Interaction, 45(4), 399–429. DOI: 10.1080/08351813.2012.724996

Mondada, L., 2013. “Interactional space and the study of embodied talk-in-interaction”. In: Auer, P., Hilpert, M., Stukenbrock, A. & Szmrecsanyi, B. (Eds.). Space in Language and Linguistics: Geographical, Interactional and Cognitive Perspectives. Berlin, De Gruyter, 247-275.

Roulston, K., 2014. “Interactional problems in research interviews”. Qualitative Research, 14(3). DOI: 10.1177/1468794112473497

Sidnell, J. & Stivers, T. (Eds.) 2012. The Handbook of Conversation Analysis. Oxford: Wiley-Blackwell.

Talmy, S., 2010. “Qualitative interviews in applied linguistics: From research instrument to social practice”. Annual Review of Applied Linguistics, 30, 128–148. DOI:10.1017/S0267190510000085



 

 

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Dernière publication : La co-enquête microethnographique : Un moteur de la scientifisation du travail social (Binet, Rullac & Pinto)

«La science du travail social est, selon l’expression heureuse d’Isabel Passarinho, assistante sociale, une science d’acteurs et non pas seulement d’auteurs de communications et de publications. Les produits de la recherche en travail social ne se réduisent pas à des publications ; ils se lisent et s’évaluent en première et en dernière instances sur les terrains de l’action professionnelle, au plus proche des pratiques voire au coeur de celles-ci. Considérées selon une perspective ethnométhodologique attachée à décrire la cognition située dans la conduite du travail, les pratiques s’avèrent constituer des micromilieux favorables à la poursuite de ce que nous avons proposé d’appeler une scientifisation située du travail social en train de se faire (Binet, 2016). Les liens co-constitutifs unissant le sujet agissant et le sujet connaissant sont à la fois au centre du paradigme scientifique de la recherche en travail social (Rullac 2014/5, p.164) et au centre des études ethnométhodologiques» (Binet, Rullac & Pinto, 2020: 173-174).

________________

BINET, Michel; RULLAC, Stéphane; PINTO, Tânia – La co-enquête microethnographique : Un moteur de la scientifisation du travail social. Intervenção Social. 55/56 (2020) 167–200.

Lien | http://revistas.lis.ulusiada.pt/index.php/is/article/view/3052/3724


Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Carnet de Recherche du GEACC | Attribution d’un ISSN (format électronique)

C’est avec satisfaction que nous annonçons que la Plateforme scientifique Hypothèses.org a approuvé notre demande d’attribution d’un ISSN.

Il s’agit d’une étape importante, qui permet de valoriser plus encore les contenus scientifiques mis en ligne sur notre Carnet de Recherche.


Lien vers le catalogue des Carnets de Recherche OpenEdition : https://www.openedition.org/15008


Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Colloque International et Interdisciplinaire Hybrida-2022 | Lancement de l’ouvrage collectif dirigé par Patrick Lechaux

«(…) et puis ce défi, qui est peut-être plus classique, que j’ai appelé une approche expérientielle du travail du social et qui renvoie typiquement aux questions qui sont au coeur de ce colloque, sur la question de l’activité.
Donc il y a la contribution de Claire Jondeau avec les collègues de l’ADAC, qui est une association de CESF [Conseillères en Économie Sociale Familiale]. C’est un travail collectif avec Michel Binet, de Lisbonne, sur un croisement de l’Entretien d’Explicitation avec l’Analyse Conversationnelle, qui est vraiment une première, en termes d’approche méthodologique, [qui mobilise] des professionnels, des travailleurs sociaux, dans cette démarche de recherche, qui est de mon point de vue tout à fait passionnante, au regard du caractère totalement inédit de cette démarche et de ce qu’elle produit» (Patrick Lechaux, 18/05/2022).

(Source : Enregistrement de Patrick Lechaux, Mercredi 18 Mai 2022, Rennes, Askoria, Colloque International et Interdisciplinaire Hybrida-2022, Lancement de l’ouvrage collectif dirigé par Patrick Lechaux, Les défis de la formation des travailleurs sociaux au prisme des mutations du social : présentation du chapitre co-signé par Michel Binet et Claire Jondeau, ainsi que leurs collaboratrices, Laurie Balp, Célia Bréant, Adeline Rouyer-Fessard et Nathalie Saury, pp.353-402).


BINET, Michel; JONDEAU, Claire; en collaboration avec BALP, Laurie; BRÉANT, Célia; ROUYER-FESSARD, Adeline; SAURY, Nathalie – Apprendre à partir et sous le contrôle de ses propres pratiques en inter-formation continue par co-analyse de l’activité de Conseil en Économie Sociale Familiale : Fécondité du croisement de l’Analyse Conversationnelle et de l’Entretien d’Explicitation en autoconfrontation accompagnée. In LECHAUX, PATRICK (Ed.) – Les défis de la formation des travailleurs sociaux au prisme des mutations du social : Entre universités et écoles professionnelles. Nîmes : Champ social, 2022. pp.353–402.


Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts

Seminário « (Auto)Etnografias das práticas e dos saberes profissionais » | 5ª Sessão, 28/04/2022 : Microetnografia e autoconfronto acompanhado : uma co-construção dos « saberes profissionais » (Binet & Jondeau)


Sessão 5 Microetnografia e autoconfronto acompanhado : uma co-construção dos « saberes profissionais » (Projeto CEA-CESF)
Dinamizadores Michel Binet & Claire Jondeau
Data & Horário: 5ª-feira, dia 28 de Abril 2022, 17h-19h
Local: Online
Programa:

1) Da etnografia à microetnografia : os valores acrescentados dos estudos de corpora de gravações dos agires profissionais em Análise Conversacional etnometodológica (ACE) : (1) « saberes » e « ação situada » : (re)definições teórico-metodológicas dos conceitos ; (2) A gravação como « microterreno » ;

2) Vantagens da autoetnografia na abertura de um terreno negociada de modo a autorizar e motivar a coleta de um corpus de autogravações (Corpus 1) ;

3) A Entrevista de Explicitação psicofenomenológica (EdE) : uma breve apresentação ;

4) Os dispositivos de autoconfronto nas várias correntes francesas da Análise das atividades e das práticas profissionais : algumas referências ;

5) Sessões online (gravadas : Corpus 2) de co-análise das práticas profissionais por um dispositivo de autoconfronto acompanhado, que combina finamente contribuições da ACE e da EdE. A co-construção de saberes de 2º Grau ;

6) O dispositivo de co-investigação como meio de investigação e objeto de estudo : Metodografia e mise en abyme das relações politico-metodológicas de co-produção de « saberes » ;

7) Em jeito de conclusão : A autoetnografia não como ameaça mas sim como requisito do ponto de vista microetnográfico. Dois argumentos adicionais : (1) Os julgamentos de tipicidade / atipicidade das interações gravadas formulados pelos profissionais, com base nos seus saberes experienciais ; (2) o posto de trabalho como microlaboratório experimental que constitui uma instância de validação paralela, na e pela prática, dos saberes co-construídos.
____

Para saber mais :

Desenho : David Monteiro

Michel G. J. Binet

Professeur Universitaire à l’ISSSL-UL (Instituto Superior de Serviço Social de Lisboa – Universidade Lusíada) - Chercheur en Travail social - Docteur en Anthropologie - Analyste de Conversation - Coord. do Lab•FEACC - Chercheur Associé ADAC - Consultant - Formateur - Traducteur (portugais-français) - Membre du Conseil du GIS Hybrida-IS, Groupement d'Intérêt Scientifique en Travail social

More Posts